La pasta experience…


Hallo everyone!

Voici le billet du mercredi tant attendu! J’avais pensé à tout un tas de choses super intéressantes pour cet article et mon choix s’est arrêté sur… l’ennui (et donc comment faire des pâtes maison)! Avez-vous déjà pensé aux bienfaits de l’ennui? Chez moi c’est un moteur à propulsion vers des expériences excitantes et uniques mais parfois beaucoup moins!  Par exemple, lire « 50 Shades of Grey » (même pas besoin de trouver un millionnaire pour me flageller, je l’ai fait toute seule – mon dieu que cette héroïne est stupide, aie, mais pourquoi je lis ça, parce que tu t’ennuies, prends ça, aieuh!!! – voir la critique édifiante de Chi-Chi à ce sujet), ou alors dans les effets positifs, trouver la formule magique pour transformer le plomb en or! (recette bien sûr communiquée lors de mon prochain post si vous mettez des commentaires sympas sur le blog). Cette fois-ci, j’étais tranquillement en train de me demander, mais que vais-je faire ce soir, que vais-je faire? Pub, non c’est la fin du mois; voir Min ? Non elle est encore en train de traîner avec sa chouette, etc, etc. Quand tout à coup, Eurêka : « tiens, si j’essayais de mettre à profit cette super machine à faire des pâtes que j’ai eue comme cadeau de Noël!!! « , et l’ennui m’a donc guidée vers : La pasta experience!!!!

Ingrédients:

  • 2 œufs
  • Le même poids en farine (T 55)
  • Un peu d’eau
  • Sel. 


Méthode:

Si vous avez un robot: mettez tout dedans jusqu’à ce que vous ayez une belle pâte souple et non collante.

Si vous n’avez pas de robot:

  • Faites un puits avec la farine et le sel et mettez les œufs légèrement battus au milieu. 
  • Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit, belle, souple et non collante. 
  • Faites une boule que vous laisserez reposer minimum une heure au frigo dans du papier film. 

Une fois que vous avez fait tout ça, détendez-vous et buvez un coup, vous en aurez besoin pour l’étape suivante.

Si vous avez un laminoir:

  • Prélevez un petit morceau de pâte et faites le passer dans le laminoir fariné  jusqu’à ce que vous puissiez voir à travers la pâte.

Si vous n’avez pas de la laminoir mais un super rouleau à pâtisserie:

  • Farinez votre plan de travail, buvez un coup et retroussez vos manches! 
  • C’est le même principe que ci-dessus mais en beaucoup plus fatiguant. 

Coupez votre pâte dans le sens de la longueur et laissez sécher pendant environ 20 min (sur le dos d’une chaise par exemple).

PS: attention à ce que la pâte ne soit pas trop fine sinon vous vous retrouverez avec des nouilles style Pad Thai…
PS2 : Merci à Edda et son blog pour les conseils précieux qu’on peut y trouver 

Et voilà!

L.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s